Conseils pour le Forex

Voici plusieurs conseils pour les débutants sur le Forex. Surtout, ne vous laissez pas embarquer dans ces placements risqués sans avoir bien réfléchi.

1 – Ne jamais miser de l’argent dont on pourrait avoir besoin.

Autrement dit, partir du principe que l’on peut tout perdre, et vérifier que cela n’affecte en rien votre niveau de vie, votre famille ou vos connaissances.

2 – Partir avec un capital suffisant, de l’ordre de 1000 euros.

De nombreux sites font miroiter la possibilité de s’enrichir rapidement avec un très petit capital de départ. Cependant la psychologie joue beaucoup et si vous partez avec 100 euros par exemple, votre peur de tout perdre ne sera pas suffisante pour vous empêcher de prendre des risques inconsidérés. Avec 1000 euros, vous allez y réfléchir à deux fois avant de faire un tapis juste pour « vous refaire » sur le dernier échec


3 – Commencez par un compte démo

Cela vous permettra de vous habituer aux fréquences de variations des cours, aux heures qui génèrent de la volatilité, à la distance à laquelle vous devez mettre des stops ou des limites.. Et n’oubliez pas que une fois en compte réel, vos résultats seront systématiquement moins bons, du fait que les comptes de démos soit ne prennent pas en compte tous les frais, soit ne répliquent pas fidèlement certains aspects des cours réels. En plus, les comptes démos n’apprennent pas à limiter ses risques

4 – Trouvez une stratégie à vous

Vous pouvez vous inspirer des stratégies d’autres, mais vous devez vous en créer une à vous. Cela augmentera votre confiance et vous permettra de vérifier sur un mois si elle est efficace.

5 – Apprenez à couper les pertes.

Il y a 4 types d’opérations dans le Forex comme partout : de gros gains, de petits gains, de petites pertes et de grosses pertes. Vous devez éviter cette 4e catégorie en fermant vos positions avant d’avoir trop perdu. S’entêter à prédire un retournement de marché est généralement mauvais. Les personnes qui perdent de l’argent peuvent avoir plus de 50% de trades gagnants : mais ce qui les met en négatif, c’est de ne pas avoir coupé leurs pertes. N’écoutez pas ceux qui vous disent de regarder votre %age de trades. On s’en fout : tout ce qui compte est de couper cette 4e catégorie

6 – Ne diminuez pas votre stop lorsque le cours s’en rapproche.

Une erreur de débutant est que par exemple, vous avez pris position sur EURUSD à 1.3050 avec un stop à 1.3020. À 1,3025, vous êtes tentés d’abaisser votre stop à 1,3000. Ne le faites pas. Il n’y a aucune raison que les cours se retournent plus entre 1,3000 et 1,3020 qu’à 1,3025.  Si vous abaissez votre stop, votre perte sera un gros pourcentage de votre capital : votre confiance va en prendre un coup et en plus, psychologiquement, vous allez avoir envie de « vous refaire » et de miser encore plus gros.

7 – Définissez votre niveau de stop en fonction de la volatilité et du pourcentage de pertes

Sur le forex, vous ne devriez jamais perdre plus de 10% de votre capital en un échec. C’est une règle mathématique : si vous vous exposez trop, par exemple 25%,  il y a trop de risques que la malchance vous fasse vite perdre tout votre capital : statistiquement vous avez une chance sur 16 que cela arrive. Avec une perte limitée à 10%, il faudrait 10 échecs de suite, soit une chance sur 1024. De plus, comme la perte de capital est minime, vous pouvez plus facilement accepter de ne miser que 10% de votre NOUVEAU capital (9% de l’ancien)

8 – Acceptez de faire des erreurs.

Cela arrive à tout le monde même aux meilleurs. L’important c’est la règle 5. Mettez votre ego et votre cerveau de côté et apprenez à trader comme un robot. La colère est mauvaise conseillère au Forex.

9 – Notez vos erreurs

Lorsque votre stop est touché (à 1.3020 par exemple), notez l’heure : était ce du à un fort mouvement à cause d’une news ? votre stop était-il trop proche et le marché s’est retourné ? Regardez ensuite laquelle de ces deux valeurs a été touchée en premier : la valeur de départ (1.3050) ou deux fois votre stop  (1,2990) ? Faites des statistiques sur ces erreurs.

10 – Spécialisez vous sur 3 à 4 marchés maximum.

Il est impossible de maîtriser toutes les paires de Forex. Il y a trop de nouvelles spécifiques à chaque pays pour pouvoir tout maîtriser. Chacune a sa volatilité et ses horaires particuliers. Vous devez vous concentrer sur un nombre restreint de paires et en devenir expert. Essayez aussi de voir les devises qui sont liées entre elles. Cela peut vous permettre une stratégie de couverture (« hedging »)


11 – Choisissez vos horaires avec soin

Lisez l’article sur les horaires pour trader le forex. Évitez les vendredi soir et les fin de mois, il y a fréquemment des mouvements irrationnels.

12 – Choisissez la bonne unité de temps et fixez un heure limite

Un élément important de votre stratégie est de savoir à quelle échelle de temps vous voulez trader. Certaines personnes tradent sur des périodes très longues (semaines ou mois). Cependant garder des positions ouvertes longuement risque de vous stresser et de jouer sur votre vie sociale. Une position intraday (objectif à 30 ou 60 pips) est classique. Vous pouvez aussi trader sur une ou deux heure, sur une tendance courte de 15-30mn, ou sur du suivi de tendance à la minute près..Une paire montante sur une échelle de temps, peut souvent apparaître aller dans l’autre sens sur une échelle plus grande ou plus petite. Vous devez donc, en même temps que votre objectif de gain, fixer une limite de temps après laquelle il vaudra mieux couper votre position.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *