(123) 456-7890 info@yourdomain.com

D’autres méthodes à comparer avec celle de Piotroski

ll est difficile de trouver un historique des divers « formules magiques » d’investissement.

Selon http://www.validea.com/stocks/mp.asp?tid=1&sid=2&pid=2&style=all

sur 2010, la méthode Graham bat l’indice de 10.7%. Growth/value et la méthode Piotroski ne sont pas loin.

Cependant, les résultats changent pas mal selon la fréquence de modification de ces portefeuilles, selon que les stocks les composant sont changés chaque mois, chaque année ? Y-a t-il des filtres sur la sélection, comme la taille des entreprises ?

Et puis depuis 2004, Piotroski n’aurait battu l’indice que de 5.3%, contre 8.8% pour Greenblatt ou 14.9% pour Graham. Mais ceci en « réallocation mensuelle ». En annuel, Piotroski est premier avec du +12.2%. Cela tend à dire que avec Piotroski, il faut savoir attendre plus de 3 mois pour que les résultats arrivent.

Les autres grandes méthodes sont donc :

– Graham : autre méthode valeur, privilégié par le blog « les daubasses ».

– Greenblatt

– MFIE et ERP5 : décrites sur le site Magic Formula Investing

Elles utilisent toutes divers ratios financiers et de cours, pour trouver les sociétés sous-cotées. Ce sont donc toutes des méthodes « fondamentales »

Nous reviendrons plus tard, plus précisément sur chacune de ces méthodes, pour les comparer à celle de Piotroski.

Autre méthode :

Une étude américaine montre que les sociétés dont les dirigeants ont procédé à des achats d’actions (dans une proportion de plus de 10 achats et maximum une vente, dans l’étude), ont une hausse de cours de 29% en moyenne sur l’année !!

Il faut donc aller creuser sur le site de l’AMF:

http://www.amf-france.org/inetbdif/sch_offre.aspx?typop=384&txttypop=D%C3%A9claration+des+dirigeants&typdoc=0&txttypdoc=—Tous+les+types—&sltday1=01&sltmonth1=01&sltyear1=2009&sltday2=21&sltmonth2=12&sltyear2=2010&varvalidform=on&action=new&txtslt=txtfind1&idtxtfind1=1275&idtxtfind2=&idtxtfind3=&txtfind1=orchestra&txtfind2=&txtfind3=&refdoc=&txtword=&btnvalid.x=13&btnvalid.y=18

Quelques sociétés dans notre liste rentrent aussi dans cette méthode, nous les avons donc considérées comme de très bon choix !!

On peut aussi scruter les rachats d’actions

En outre, il y a toutes les méthodes basées sur de l’analyse de cours. Elles s’appliquent plus facilement à des marchés comme le FOREX (échange de devises), dans lesquels il n’y a pas de données économiques précises (même si on peut lier l’appréciation d’une monnaie à la vigueur de son économie, mais les choses sont beaucoup plus compliquées)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *