(123) 456-7890 info@yourdomain.com

Méfiez-vous des conseils boursiers

dow jones 2011 small

Les conseils sont souvent fait par des charlatans, qui oublient de vous dire que de toute façon, à court terme, personne n’est capable de prédire un cours de bourse. Voici, ci-dessous, un exemple de conseils donnés le 17 mars 2011, sur le site « Wealth Insider Alliance » (wealthinsideralliance.com). Le site se présente toujours comme génial, bombarde des newsletters plusieurs fois par jour, avec des conseils qui « semblent » du bon sens. Cependant, ces conseils ne résistent pas à l’épreuve des faits.

Ainsi, le 17 mars 2011, c’est quelques jours après le séisme à Fukushima et les problèmes nucléaires. Les bourses, paniquées, sont en pleine baisse. Non seulement le conseil n’est pas bon. Mais bien pire que ça, il dit de rester short sur l’indice, au moment où il est au plus bas à des moins à la ronde !!

Les conseils foireux

Voici une copie d’écran de ces conseils en date du 17/03/2011

trade sheet

Or, comme vous pouvez le voir juste ci-dessous, l’indice boursier Dow Jones, qu’ils disent de shorter, touche un point bas le 16 mars (qui correspond à la ligne noire sur le graphique), et rebondit. Certes, le Dow Jones retombe temporairement plus bas en juillet 2011, mais le conseil était de court terme, et sur le 1er mois, le Dow est remonté d’un bon 5%. Mais ce n’est pas tout. Les autres conseils sont également mauvais. Ils disent d’acheter du dollar et de vendre l’or.

dow jones 2011

 

Pour l’or, le conseil est tout aussi mauvais. Il est aux alentours des 1420$/once début mars, et touche un plus vers 1400, le 16 mars. Non seulement il ne continuera pas à baisser, mais même, il ne touchera plus des valeurs aussi basses avant 2 ans, en 2013.

Quant au conseil sur le dollar, ce n’est pas mieux. Le dollar Index est d’environ 76 points début mars, et continuera de baisser courant avril jusqu’à un plus bas d’environ 73; il faut attendre le mois de septembre 2011 pour le voir retrouver son niveau d’origine.

La conclusion est que tous ces sites de conseils boursiers sont à éviter dès lors qu’ils ne fournissent aucun historique ou « track record« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *