Les investissements « macro » gagnent encore plus.

Nous essayons sur ce site de montrer comment l’investissement dans la valeur est profitable.
Dans une décennie 2001-2010 où la bourse a au final fait du surplace, les méthodes comme Piotroski permettent d’avoir un rendement annualisé d’environ 15%.
Soit 305% après 10 ans.

Les grandes directions

Cependant, c’est beaucoup de travail de suivre tous les mois ses investissements, calculer des notes, rebalancer les profits, etc….
Or, quiconque est capable de saisir les « bonnes directions » des marchés, les direction annuelles ou pluri annuelles, peut gagner beaucoup plus. Nous vous livrons ici le résultat d’heures de lectures de blogs spécialisés :

    • L’Or *. Certes, il y a une petite baisse depuis un mois, qui a été prévue, car les marchés se rendent compte que les résultats annuels des grandes sociétés occidentales sont bénéficiaires. L’injection massive de $ par la Fed freine aussi l’appréciation de l’or, car cet argent est investi dans les marché (le Dow Jones est sur plusieurs mois de suite de hausse), et cela crée un mini cercle vertueux. Malheureusement, le retour de la crise du crédit en 2011, va mettre un terme à cela et re placer l’or dans un cercle de hausse. Cette baisse temporaire est donc propice pour racheter de l’or. De plus tous les signaux long terme (inflation, crise des états) plaident pour l’or.
    • Historiquement, quiconque aurait investi dans l’or il y a 10 ans en 2001, aurait fait du +409% sur la décennie : c’est mieux que Piotroski, sans rien faire !http://goldprice.org/charts/history/gold_10_year_o_usd.png
    • Inversement, sur la décennie précédente, vous auriez perdu de l’argent : il est donc primordial de suivre les tendances « macro » au bon moment.

Le pétrole

  • Autre tendance 2011 : le pétrole. D’abord à cause de la légère reprise aux USA, et dans les émergents. Ensuite, parce que même si la crise revient, sur le long terme, le pétrole continuera à augmenter car il se fait rare : le développement des automobiles en Asie est très rapide et énergivore ! Il faudra attendre encore une bonne décennie avant que les voitures électriques ne renversent cette tendance
  • croissance.gif  http://finance.moneyandmarkets.com/reports/SPR/0075/chart3.gif
  • Le mieux est même d’investir dans un fond combinant Or et pétrole : en effet, une reprise de l’économie freine l’or et soutient le pétrole, et vice versa… Investir dans les deux permet d’avoir un bon rendement, et de diminuer la volatilité !
  • Vendre des obligations : des fonds ETF comme le « TBT » augmentent lorsque les obligations baissent. Les obligations ont eu de super rendements de 2007 à 2010 : les gens avaient peur des actions et se sont réfugiés dans les oblis. En plus, les taux baissaient. Maintenant, l’inflation revient (augmentation de taux en Janvier en Pologne 3.75%, Hongrie 6, Inde 6.5% etc), donc les obligations vont baisser. En plus, la crise des états va aussi faire augmenter encore plus leurs taux : c’est donc le moment de jouer contre. En plus, si vous avez une assurance vie en euro, cela vous couvre contre la baisse de rendement de votre fond sécurisé Euro, car celui ci est investi majoritairement dans des obligations !
  • Investir dans l’agriculture : la population mondiale augmente, ce n’est pas nouveau. Mais dans la décennie, nous allons être au maximum de la dérivée de l’augmentation de population urbaine : le développement de la Chine, puis dans 10 ans de l’Inde, nécessite beaucoup de machines agricoles, de semences, et de terres : les prix des denrées et les cours des sociétés agros vont exploser !
  • Vendre du Yen : Le Japon n’est toujours pas sorti de ses 20 ans de stagnation. Le vieillissement de sa population va peser sur sa monnaie. En effet, avec un endettement croissant et dépassant les 200% du PIB, même si la dette est majoritairement détenue par des japonais, le pays n’a plus d’autres choix que de laisser sa monnaie se dévaluer s’il ne veut pas faire faillite. Après une appréciation continue, le Yen risque de baisser face au dollar. Son plus haut actuel (82 yen pour un 1$) plaide pour de l’achat de « USD/JPY »
  • Émergents: les pays émergents vont continuer de rattraper leur retard. Les gros pays ont des marchés actions qui sont déjà chers (ratio prix/bénéfices élevés, parfois supérieurs à 20 comme l’Inde). Il faut donc faire attention de choisir les bons pays si vous achetez des actions. Voici la liste, avec entre parenthèse le sigle du fonds à acheter chez Binck:
    • Très bons : Argentine, Pérou (NL0000778769, +75% en 2010), Indonésie (LU0055114457), Malaisie (LU0048587868, 7% de croissance prévue, MYBY.PK, 1473.KL), Corée du Sud.
    • Moyen : Singapour, Taiwan, Thaïlande, Brésil. Ajoutons le Vietnam, si leur inflation est modérée.
    • Gros ou méfiance à cause de l’inflation: Chine, Inde, Russie, Turquie, Chili (US4642866408), Colombie (US37950E2000)
    • Autre solution : acheter des dettes obligataires de ces pays. En plus, cela protège de la baisse de l’euro contre ces monnaies. Reste à trouver un ETF qui le fait, pas facile

Conclusion : si vous voulez diversifier votre portefeuille, en plus de la part dévolue aux actions Piotroski, pensez à ces « trades macros ».

 

* : l’or physique peut s’acheter sur des sites comme BullionVault. Le plus simple reste cependant les produits dérivées basés sur le prix Spot de l’or.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *