Non, les assurance vie en unité de compte ne sont pas à éviter

Le monde des sites de finances personnelles est petit sur internet, surtout en langue française. Il y a beaucoup de sites de qualité, et forcément, des divergences d’opinion. Chez Rentables.fr, nous mettons un point d’honneur à étayer nos assertions avec ces chiffres.

Aussi, lorsque Arnaud d’Avenir-plus-riche a publié un article annoncant que les UC ont un rendement négatif, nous avons voulu creuser le sujet. Il est dommage que l’internet ne permette pas d’accéder à l’étude originale de Better Finance qui donne ce chiffre de « rendement négatif », qui nous a beaucoup surpris.

Rendement négatif ?

D’abord, parler de rendement négatif est un coup marketing. Ca sent l’association de consommateurs un peu gauchiste qui veut baver sur les « méchants financiers ». Mais un rendement avec inflation déduit, ca ne veut pas dire grand chose. En effet, aucun placement ne garantit de battre l’inflation. Donc déjà, on ne peut pas reprocher cela à des UC en assurance vie. Ensuite, qu’est ce que ca veut dire, inflation déduite ? Ca laisse penser qu’il y a de l’argent perdu et qu’il aurait mieux valu laisser son argent sous l’oreiller. Mais avec une inflation probablement de l’ordre de 2% par an sur la période 2000-2014, le rendement « en euros courants » comme on dit, est lui bel et bien positif.

Ensuite, le point de départ en 2000 est particulièrement fallacieux, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que du plus haut de tous les temps de l’indice, en pleine bulle internet. Comparer les actions avec les autres classes d’investissement sur cette période, est donc à la limite de la malhonneteté. De plus, annoncer une performance négative ne prouve pas grand chose : l’indice CAC40, hors assurance vie, a lui aussi baissé (dividendes non comptés) sur cette période. Attribuer le mauvais rendement au fait d’avoir souscrit dans une assurance vie est donc réducteur.

Donc pour le rendement négatif, c’est manipulateur, et doublement à cause de la date de début de calcul, et de la déduction de l’inflation.

 

Comparer assurance vie et compte titre

Ensuite, dire que l’assurance vie en unité de compte a eu un mauvais rendement sur la période 2000-2014, cela reste vrai. Par contre, cela reflète un manque de méthodologie. En effet, et c’est là où chez Rentables.fr nous cherchons à faire preuve de pédagogie, il faut comparer non pas un rendement par rapport à une autre classe d’investissement (du genre, UC en action, contre fonds garanti de l’assurance vie), mais une même classe d’investissement via plusieurs véhicules. Par véhicules, on entend un contrat fiscal, à savoir pour une action, une de ces trois solutions :

  • Action en direct
  • Action dans une assurance vie via fonds en UC
  • Action via un compte titre

Il faut tenir compte de tout : fiscalité, montants minimums, clauses spéciales.. C’est ce que nous avons fait dans l’article : Assurance vie ou compte titres.

Avec cette méthode scientifique, on constate qu’autour de 3/4% de rendement annualisé, Assurance vie et compte titre performent aussi bien. Au delà, l’assurance vie s’en sort mieux. Comme vous n’investissez pas en UC pour avoir le même rendement que sur le fonds en euros garanti, autant dire que rester sur un compte titre ne vous fera gagner un peu d’argent, que si vos fonds sont mauvais. Quant à passer aux actions en direct, l’article montre aussi que ce n’est pas forcément mieux. Après, évidemment, chacun investit avec les instruments qu’il préfère.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *