Qui possède vraiment BNP Paribas ?

Pour mieux comprendre qui a le pouvoir en ce bas monde, il faut suivre la piste de l’argent. Via les participations croisées, qui possède les banques ? Exemple avec BNP Paribas : La page officielle de la société donne ces informations sur le capital :http://invest.bnpparibas.com/fr/pid5811/geographie-du-capital.html

Répartition du capital

État belge (à travers la SFPI (1))        10.3%
AXA                     5.3%
Grand Duché de Luxembourg         1.0%
Salariés                 6.6%
Actionnaires individuels         6.3%
Investisseurs Institutionnels européens     37.9%
Investisseurs Institutionnels hors Europe     24.2%
Divers et non identifiés         8.4%


Si on résume, on a donc :

  • une participation flottante de seulement 6,3%
  • Les « individus » y compris les salariés ont 12.9%
  • Les états ont 11.3%
  • Divers et non identifiés, çà parait très gros, il y a du capital dont on ne sait pas à qui il appartient ? allons donc…
  • AXA
  • et puis ces fameux « investisseurs institutionnels »… qui finalement sont hyper majoritaires avec 62.1%%.. Mais qu’est ce que c’est qu’un investisseur institutionnel ??

Investisseurs institutionnels

Les lois de la bourse obligent les gens ayant une participation importante à se signaler.. allons donc lire la « déclaration des actions et des droits de vote » de janvier 2013 :
http://invest.bnpparibas.com/pid5864/declaration-actions-des-droits-vote.html
Il y a 1.2 milliards d’actions environ.. mais on ne sait pas qui en possède le plus.

nous allons donc chercher dans le rapport annuel si il y a plus d’informations sur la détention du capital :
Le dernier rapport visible est celui de 2011, il fait 396 pages.
On peut y lire une description des activités. Ensuite on apprend pages 15-16 la composition du capital : on aura pas plus de détails sur ces fameux « investisseurs institutionnels »
Mais les chiffres sont un peu différents. A fin 2011, les états ont 11,7%, les salariés et le flottant 12.4, Axa 5.4, l’autocontrôle 1.4%, et ces fameux « institutionnels » 65.3%. Il reste seulement 3.8% de « autres ».
Il n’y a que la Belgique et Axa qui ont plus de 5%

Les administrateurs

A partir de la page 29, on lira avec intérêt la bio de la quinzaine d’administrateurs du groupe, qui siègent tous à d’autres conseils d’administration. Péberau par exemple siège chez Axa, Saint-Gobain, Lafarge, Total, Galerie Lafayette, un comité de conseil de la Fed, divers « haut conseils » français, des filiales, et des comités en Asie et Afrique du nord. Péberau a 231 k Actions de BNP, ce qui est valorisé à tout de même plus de 10 millions d’euros..

On lit page 49 que les différents jetons de présence aux réunions du CA sont de 841 KE au total sur 2011. Pour environ 17 personnes et environs 15 réunions, la participation à une réunion rapporte donc environ 3300 euros..
Et il y a eu aussi (page 40) 154 000 options données. Avec une valeur de 36 euros, ça représente 6 millions.
Autrement dit, ce qui rapporte le plus à ces rapaces d’administrateurs (ceux sont eux les vrais voleurs, pas les actionnaires), c’est les stock options, pas les salaires ni les jetons de présence..

Les Zinzins

Revenons à ces « Zinzins » (investisseurs institutionnels); Wikipedia nous donne peu d’infos :

Ce sont des sociétés d’investissements, des fonds de pensions, des OPCVM et des sociétés d’assurance. Donc des instruments, eux mêmes détenus :

  • par des particuliers comme vous et moi (comme les fonds OPCVM auxquels nous souscrivons dans des assurances vie en UC)
  • ou par des riches

Nous ne saurons donc pas qui détient BNP réellement. Et qui touche les milliards de dividendes.

Mais nous pouvons savoir qui sont ces « zinzins » en général. Selon un rapport de l’AMF, vieux de 2005 (chiffres de 2001), ce sont en valeur :
– à 27% des fonds de pension
– à 32% des assurances
– à 32 des OPCVM
– à 19% des « autres »
Et leur total d’actif dans le monde est de, à l’époque, 35 000 milliards de $, soit plusieurs fois le PIB américain
Les fonds de pensions sont à 66% américains, la France est en pointe sur les assurances avec 7.9% des assureurs qui sont Français.
Et déjà en 2001, ces « zinzins » détenaient globalement 50% du CAC40

Axa

Or Axa est un assureur. donc, il est probable que la part totale des assureurs dans la banque BNP est de 25%.
Donc, si nous savons qui détient les assurances et les fonds de pensions, nous saurons qui détient le gros de l’économie mondiale, le reste étant détenus par des particuliers via des OPCVM, des participations directes en action, des états, ou des banques elles-mêmes détenus par les catégories précédentes.
Chez AXA, 72% du capital est flottant, 5% appartient à BNP Paribas, et les salariés, autocontrôle et mutuelles ont 23% :

Le capital est écrit page 161 mais là aussi, du fait que personne n’a déclaré détenir plus de 5%, on ne sait pas qui détient Axa

La conclusion, c’est que du fait de l’éclatement des participations de tous ces « zinzins » entre toutes les grosses sociétés du monde; et du fait de leurs participations croisées dans les banques et assurances. Et bien il est impossible de savoir précisément à qui appartiennent les grosses sociétés mondiales.

Il n’y a alors que deux moyens de se rapprocher de la vérité:

  • Analyser par l’autre bout de la lorgnette : étudier la capitalisation de ces zinzins, afin de voir la part du PIB mondial qu’ils contrôlent
  • Regarder la liste des administrateurs, qui renseigne sur les personnes qui ont vraiment le contrôle sur une société.

Voila, c’est un peu décevant, mais nous pourrons continuer cette chronique sur « qui détient vraiment l’argent dans le monde » par une petite virée au seins de ces fonds très privés comme Rothschild, Blackrock et cie..

A noter : les actifs gérés par BNPP sont supérieur aux PIB annuel de la France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *