(123) 456-7890 info@yourdomain.com

Électricité : les heures pleines / heures creuses, c’est cher !

EDF et ses concurrents veulent en permanence nous vendre des contrats d’électricité heures pleines et heures creuses.

Pourtant, c’est une arnaque pour la grande majorité des gens.

En effet la facture totale est fonction de deux choses :

  • L’abonnement (plus élevé en HP/HC)
  • Le prix au kwh : différent selon les contrats mais pas forcément avantageux en HP/HC
  • La répartition de votre consommation entre HP et HC.


Répartition de consommation entre heures pleines et heures creuses

Pour l’estimer, il faut déjà penser que les heures creuses durent 8h, pendant la nuit. Donc pour atteindre ne serait-ce que 33% de consommation en heures creuses, il faut réussir à consommer autant d’électricité par minute la nuit que le jour. Ça n’est pas évident :

  • Si vous avez une chaudière programmée pour fonctionner uniquement ou principalement la nuit, vous pouvez y arriver. A titre personnel, j’ai ainsi réussi à atteindre des taux de 40% au printemps, voire 50 à 60% d’heures creuses en été.

Cependant en hiver, là où les consommations sont les plus élevées, le chauffage doit fonctionner beaucoup en journée et cela fait baisser le pourcentage d’HC vers 30%

Sur cette maison à « chaudière de nuit », j’ai eu une moyenne de 43% d’heures creuses sur 2 ans.

 

Par contre, avec les mêmes appareils électroniques, maison de taille identique, mais en pompe à chaleur, la part de ma consommation en heure creuse a baissé à 32%.

Voilà pourquoi nous vous proposons 4 profils de consommations :

  • Profil non optimisé : 28% de consommation la nuit : moins que 33, mais cela atteint rarement moins car les systèmes de chauffage, même non programmés, ont tendance à tourner plus la nuit, lorsque la température descend. De plus, des éléments comme le congélateur et le réfrigérateur, responsables à eux deux de pas loin de 5% de votre consommation annuelle en moyenne, tournent tout autant le nuit que le jour.
  • Profil moyen : 33% d’heures creuses
  • Profil creux : 38% d’heures creuses.
  • Profil supercreux : 43% d’heures creuses. Ce taux ne peut être atteint qu’en faisant des lessives la nuit, en vivant en décalé (gens qui se lèvent très tôt ou se couchent après 1h du matin), et avec une chaudière bloquée sur la nuit.

 

Tableau des prix de l’électricité

Ce tableau donne le prix de revient selon le % d’heures creuses, et trois niveaux de consommation standards. Il est tiré des prix EDF en date du 21 novembre 2012.

 

Réglage Abonnement Prix HP Prix HC Prix moyen Conso 5000 Conso 8000 Conso 10000
6 KVA HP/HC 28 % 95,97 0,1353 0,0926 0,123344 712,69 1082,722 1329,41
9 KVA HP/HC 28 % 115,24 0,1353 0,0926 0,123344 731,96 1101,992 1348,68
12 KVA HP/HC 28 % 195,3 0,1353 0,0926 0,123344 812,02 1182,052 1428,74
6 KVA 79,91 0,1225 692,41 1059,91 1304,91
9 KVA 93,24 0,1249 717,74 1092,44 1342,24
12 KVA 147,2 0,1249 771,7 1146,4 1396,2
6 KVA HP/HC 33 % 95,97 0,1353 0,0926 0,121209 702,015 1065,642 1308,06
9 KVA HP/HC 33 % 115,24 0,1353 0,0926 0,121209 721,285 1084,912 1327,33
12 KVA HP/HC 33 % 195,3 0,1353 0,0926 0,121209 801,345 1164,972 1407,39
6 KVA HP/HC 38 % 95,97 0,1353 0,0926 0,119074 691,34 1048,562 1286,71
9 KVA HP/HC 38 % 115,24 0,1353 0,0926 0,119074 710,61 1067,832 1305,98
12 KVA HP/HC 38 % 195,3 0,1353 0,0926 0,119074 790,67 1147,892 1386,04
6 KVA HP/HC 43 % 95,97 0,1353 0,0926 0,116939 680,665 1031,482 1265,36
9 KVA HP/HC 43 % 115,24 0,1353 0,0926 0,116939 699,935 1050,752 1284,63
12 KVA HP/HC 43 % 195,3 0,1353 0,0926 0,116939 779,995 1130,812 1364,69

 

Que pouvons nous en déduire :

  1. De manière générale, s’embêter avec les heures creuses ne fait pas gagner grand chose. Dans le meilleur des cas 4% de la facture (9KVA à 43% d’heures creuses)
  2. Le gain moyen est absolument nul : 0,1% en faisant la somme de toutes les cellules jaunes et rouges, par rapport aux vertes (tarif base). Surement moins (donc légère perte) en coefficientant chaque prix vert de référence sur 100. Moralité : ne passez en heures creuses / heures pleines que si vous consommez énormément
  3. Le seuil de rentabilité des HP/HC est à ce jour très dur à atteindre si vous avez 33% de consommation en heure creuse ou moins. Il faudra par exemple dépasser les 7500 kwh en 9KVA, et plus de environ 12 000 sinon.
  4. Pour les gros consommateurs d’heures creuses, vers 38%, il y a un gain mais il est compris entre 2 et 4%, le jeu en vaut-il la chandelle ?
  5. Surtout, la meilleure façon de réduire sa facture est de faire diminuer votre puissance raccordée. EDF et consorts vous MENTENT en vous affirmant que vous avez besoin de tant ou tant. Or vous ferez des économies de 2 à 15%, le plus souvent environ 5%, en baissant votre puissance raccordée. Sachez par exemple qu’une immense majorité des pavillons modernes bien isolés de moins de 120 m2, peuvent se contenter de 9KVA !

Bonnes optimisations !

PS : 60 millions de consommateurs est d’accord avec cet article.

Source des tarifs EDF

4 thoughts on “Électricité : les heures pleines / heures creuses, c’est cher !”

  1. Article très intéressant. Par curiosité, j’ai vérifié mes compteurs (des compteurs récents ayant été installés à mon arrivée dans la maison, ce qui me permet de voir combien j’ai consommé en 11 ans…)
    Heures Creuses: 30661
    Heures Pleines: 35395
    TOTAL: 66056

    les HC représentent donc 46,42%; j’ai donc le profil supercreux et j’ai donc bien fait de choisir cette option tarifaire (j’avais calculé grosso modo à l’époque…)

    A la lecture de ton article, je ne pensais pas être à ce point… Mais j’avoue profiter pleinement de mes HC qui sont aussi entre 12h-15h (lessives, vaisselle). Il faut préciser que j’ai un chauffe-eau électrique (qui tourne donc en HC) et que j’a vécu pendant de quelques périodes (de moins en moins d’ailleurs) en décalé (je suis un couche tard) et que j’ai une partie de mon chauffage électrique (chambre à coucher notamment donc plutôt allumé la nuit)…

    En tout cas, c’était un article original, bravo ;o)

    1. Merci pour ton témoignage. Je ne savais pas que les contrats avec des heures creuses en journée étaient encore honorés par EDF, cela doit aider un peu, ceci dit 46% de consommation en heures creuses est un score rarement atteint ! Dans ce cas là évidemment pourquoi se priver des réductions, même si elles n’atteignent que 4%

  2. Calcul bien complet et resultat très interessant !
    Pour ma part, chauffage electrique au sol, fonctionnement jour et nuit, plaques cuisson au gaz, four electrique.
    Les seche linge, lave linge, lave vaisselle et chauffe eau tournent eux exclusivement en HC:

    HC 38231, HP 46344
    total : 84575
    Soit un ratio HC / (HP+HC) = 45.2%

    J’ai donc aussi un profil « super creux », malgré des HC qui ne sont que de 23h à 7h, et en n’optimisant qu’au minimum mon utilisation HC.

    D’ailleurs, sur les 6 derniers mois, je monte quasiment à un ratio de 50%…

    A vérifier donc les ratio utilisés pour classer les consommateurs. Peut-etre que la grosse majorité des consommateurs se trouvent bien à un ratio de 40-45%.

    A+

  3. les week end étaient en HC, ainsi que le midi et nuit en semaine.
    EDF augmente les tarifs, et diminue la programmation HC a 8h00.
    Un moyen d’augmenter la rentabilité d’EDF, que tous nos décideurs acceptent en fermant les yeux sur cet état de fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *