Consommation réelle des autos

Les consommations annoncées par les constructeurs sont bidon : nous le savons tous d’expérience. Mais comment connaitre la consommation réelle d’une auto ?

Hydrogen_fueling_nozzle

Du vrai, du vrai !

Le site allemand spritmonitor recense des consommations réelles relevées par des gens de toutes conditions et sur toutes sortes de véhicules. Grâce à ses centaines de mesures, prises par des conducteurs européens, avec des finitions, des moteurs, des styles de conduites, semblables aux nôtres, il est possible de comparer tout cela.

Que la voiture soit neuve ou d’occasion, cela reste vrai, mais cela peut varier dans le temps avec le vieillissement du moteur, et aussi selon les générations d’un même modèle. Aussi Spritmonitor permet de filtrer sur tout un tas de paramètre, notamment l’année de sortie des véhicules.




Quelle est la différence ?

Historiquement, la différence entre la consommation annoncée et la réelle était de l’ordre de 10%, ou encore un litre avec du 10 au lieu de 9 par exemple. Sous l’effet conjugué de la baisse des consommations et de la baisse des cylindrées, les différences ont eu tendance à augmenter en valeur absolue, et donc à augmenter très vite en relatif: de nos jours, la différence moyenne est plutôt de 20 à 25%, avec des pointes jusque plus de 40% pour certains modèles.

L’usage de la climatisation, et surtout les techniques d’optimisation utilisées par les constructeurs pendant le cycle de calcul de la consommation normalisée NEDC, sont les deux facteurs pointés du doigt pour cette différence. Ainsi, les baisses de consommation annoncées depuis 2001 seraient moitié moindre que ne le disent les chiffres (7% contre 15%)

Qui sont les vrais sobres ?

Le palmarès réel des consommations est modifié mais reste conforme à l’idée générale. En diesel, les moteurs allemands ont toujours le meilleur rapport puissance/performance. Dans l’absolu, Audi A2 diesel, VW Lupo et Smart Fortwo, toutes trois aux alentours ou sous les 4l/100, sont les plus frugales.

En essence la tête tourne plutôt à du 5l réel pour la Nissan Pixo, la Toyota Prius et la Citroën C3. De manière générale c’est Toyota qui fabrique les meilleurs moteurs à essence, et cela même hors hybride : on voit que son expérience de l’hybride lui permet maintenant de produire de très bons moteurs;

Quels moteurs surconsomment ?

Cela ne sera pas un secret pour les plus perspicaces, les moteurs qui vont surconsommer le plus en réel par rapport aux chiffres annoncées, sont les plus optimisés pour les chiffres de Co2 : ceux dont la boite de vitesse a été allongée, ou bien la cylindrée réduite, surtout les 3-cylindres

Le site Engineworld.fr cité juste au-dessus a fait une étude maligne qui montre que la différence de consommation dépasse 50% sur une Fiat 500 0.9l (en même temps il faut être naïf pour croire que Fiat fait des moteurs aussi géniaux), encore un bon 30% sur des petites cylindrées et même 20% sur des BMW 320 ou Renault Megane Coupé.

Méfiez-vous

Avant d’acheter une voiture, méfiez vous de la consommation annoncée et allez-donc vérifier chez nos amis allemands. En plus, ça vous permettra de ne pas oublier que le carburant est une grosse partie d’un budget auto, et qu’il est IMPÉRATIF d’en tenir compte pour calculer le cout d’une voiture.

Sans oublier que moins d’autonomie, c’est aller plus souvent à la pompe, et ça fait perdre du temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *