Pirater sa voiture avec OBD

C’est maintenant le cas sur toutes les voitures : une prise au format OBD 2 est placée dans l’habitacle, en général sous le tableau de bord, et permet d’accéder à l’informatique interne de la voiture.

Beaucoup d’informations contradictoires circulent à ce sujet : quand on écoute un reportage de M6 ou un article de vulgarisation, on a l’impression que c’est du piratage complet avec ajout d’options ou augmentation de puissance moteur…

Comment ça marche l’OBD ?

Le format OBD décrit la connectique (comme USB, VGA ou d’autres prises). Cette prise permet d’accéder en lecture et en écriture à une puce (une EEPROM) qui sert à stocker la configuration de l’ordinateur de bord.


Toutes les voitures récentes (environ de moins de 10 ans) sont équipées de prises au format OBD2.

Deux types de systèmes permettent de se connecter à l’OBD :

  • En lecture seule via des prise OBD-USB avec export vers un iphone. Ces câbles ou systèmes bas de gamme permettent juste de récupérer des paramètres. Par exemple des ELM 327
  • En lecture et écriture via des systèmes plus complexes, souvent appelés « mallettes » et utilisé par les garagistes. Par exemple les X431. Le meilleur site pour s’en procurer est obdii

Quels paramètres ?

La plupart des voitures permettent de récupérer des paramètres de base tels que les kilomètres parcourus, la vitesse, le réglage du moteur sur les différents passages de vitesse. Cela est utile comme une « boite noire » pour une compagnie d’assurance après un accident.

Selon les cas, des paramètres plus précis peuvent exister tels que :

  • options : vitres électriques, phares et essuie-glaces automatiques, …
  • ordinateur de bord : réglage du compte-tour, du nombre de kilomètres (tachymètre), des différents indicateurs de panne
  • réglages moteur : passage des vitesses, couple, puissance, injection d’essence, …

Est-ce rentable ?

En fait, il n’y a pas de miracle : la plupart des paramètres sont des détails, ou bien sont rendus inutiles parce qu’il va manquer des équipements physiques : détecteur de pluie, comodo ou puce électronique.

Ce qui est modifiable en réalité, c’est principalement le verrouillage automatique de portes, ou le « tuning » du moteur. Ce « chip tuning » compte pas mal de forums d’adeptes, et de sites spécialisés en moteur. Il permet de modifier les réglages internes du moteur, pour gagner 10 à 20% de puissance en plus, ou réduire légèrement sa consommation.

Si booster sa puissance peut être tentant, il ne faut pas oublier que cela va user la moteur plus vite et augmenter la consommation. Quant à réduire la puissance et la consommation, c’est un peu stupide, autant acheter une auto avec un moteur plus petit..

L’illégalité

Il y aussi un paramètre souvent modifiable, et il est totalement illégal de le falsifier : le compteur kilométrique, le tachymètre. Méfiez vous donc de plus en plus des « bonnes affaires » avec des kilométrages anormalement bas par rapport à l’age du véhicule.

 

One thought on “Pirater sa voiture avec OBD”

  1. bonjour, sur le site AUTEL , le X431 PRO est à 1430 euros ttc, il permet réellement d’écrire un nouveau kilométrage par OBD? merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *