Bourse : les CFD Actions

De nombreux sites proposent de comparer les brokers (courtiers) pour du forex, de la « bourse sur la valeur des monnaies ». Mais la question des courtiers pour les actions en CFD est très peu abordée.

La raison est simple : beaucoup de courtiers forex pratiquent des politiques d’affiliation agressives, du coup des blogs peu scrupuleux écrivent des articles pour faire de la pub et générer des inscriptions d’affiliés.

CFD Actions, c’est quoi?

Les CFD Actions permettent d’acheter une action en en payant seulement une partie, en général 10% (le chiffre varie en général de 5 à 25%). Cela donne un effet de levier de 10.

Ainsi, si par exemple l’action Total vaut 40 euros, vous pourrez l’acheter pour 4 euros. Il y a bien entendu deux effets :

  • D’abord si le cours baisse de plus de 4, votre action sera vendue, à moins que vous n’acceptiez de remettre de l’argent « bloqué » depuis votre compte CFD (par exemple 2 euros de plus pour pouvoir absorber une baisse jusque 34, parce que vous pensez que la baisse est temporaire)
  • Le 2e effet est que la rentabilité est multipliée par 10 (en gros, à cause des frais c’est un peu plus complexe). Si vous revendez le CFD alors que l’action est à 44, vous faites une plus value de 4.. soit +100%, vous avez doublé votre mise ! Mais vous pouvez aussi doubler votre perte.

bourse-meslin

Attention, notez que l’achat d’un CFD est un contrat privé entre la société émettrice (le courtier) et vous. C’est donc le courtier qui définit les cours comme il le veut (contrairement à un cours d’une action, qui est fixé par la bourse). Il y a donc un risque de faillite du courtier, et il faut vérifier que les cours sont fixés sérieusement.

Mais en résumé, un CFD action est plus intéressant que le SRD, il y a moins de frais et plus de levier possible (sans être obligatoire)

Comment choisir son broker CFD ?

Les brokers CFD proposent souvent plusieurs produits : le forex, les matières premières, plus rarement les actions. Il y a plusieurs règles à respecter pour le choix:

  • L’image du courtier : vérifiez si il est agréé par l’AMF ou par l’autorité d’un pays sérieux, évitez les courtiers basés à Chypre, Malte ou autres pays bizarres.
  • La fiabilité des cotations : c’est dur à vérifier avant une utilisation sur une plateforme réelle, mais certains courtiers pratiquent des magouilles sur les cours, avec de fortes variations, des suspensions de quelques secondes lors d’évènement générant de la volatilité (publication des chiffres du chômage US par exemple). Pour vérifier, il faut parcourir des forums. Regarder aussi si le site est réactif et effectue rapidement les ordres demandés.
  • Le spread (différence entre prix d’achat et de vente) : il doit être le plus bas possible y compris aux heures de volatilité. C’est important car certains courtiers annoncent des spreads bas mais ils explosent par moment. Par exemple sur le forex ils annoncent 1 pip, qui se transforme en 10 lors des turbulences de marché. Sur les CFD Actions, il faut vérifier que le spread du CFD est le même que le spread en bourse
  • Les rachats : déposer de l’argent est toujours facile. Par contre beaucoup de sites rechignent à vous reverser votre propre argent, il faut parfois envoyer des tas de papiers, de copies de cartes ou autres preuves fantaisistes. Les délais peuvent varier de 2-3 jours à plusieurs semaines. C’est capital : 1000 euros irrécupérables sur un compte CFD ne servent à rien. Méfiez vous surtout des courtiers qui proposent des « bonus » lors des dépôts : cela impose très souvent des règles qui rendent difficiles les retraits d’argent, et cela cache souvent un courtier magouilleur.

Liste de courtiers CFD actions

Pour voir les résultats de notre recherche sur les courtiers CFD Actions, lisez la suite de notre comparatif.

 


One thought on “Bourse : les CFD Actions”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *