7 façons de dépenser ses bitcoins sans les remettre sur son compte en banque

plusieurs bitcoins
Vous avez gagné des bitcoins et vous ne souhaitez pas les remettre sur votre compte en banque pour les dépenser ? Il existe plusieurs façons de le faire
Et oui, pouvoir payer directement en bitcoins évite d’avoir à maintenir un gros « montant de dépenses courantes » en euros sur un compte de banque traditionnelle. Ce montant en EUR ne profite plus de la hausse potentielle du BTC.

Méthode No 1 : Marchands acceptant le bitcoin

C’est la méthode la plus logique : payer directement en bitcoins. Cependant, elle pose deux problèmes :
1) Le nombre de marchands acceptant le bitcoin est réduit. Quand à ceux acceptant les autres monnaies digitales, ils sont extrêmement rares
2) Le bitcoin a actuellement (début décembre 2017) des frais de 17$ par utilisation : c’est beaucoup trop pour faire un achat en ligne de moins de 500$, ce qui n’arrive pas tous les jours
Quelques vendeurs en ligne ayant pignon sur rue, acceptent les paiements en Bitcoin. Il s’agit notamment de showroomprive.com, bisly.co, overstock.com, fancy.com, expedia et évidemment pas mal de marchands d’informatique et d’équipements spécialisés autour du bitcoin (ledgers, matériel de minage..). Une liste complète se trouve sur https://bitcoin.fr/depenser-ses-bitcoins/ ; une partie de ces grosses sociétés ne gardent pas les bitcoins, ils les revendent régulièrement via Coinbase.

Méthode No 2 : Passer par un intermédiaire

Le concept est simple : vous envoyez vos bitcoins à un tiers de confiance, qui s’appelle purse.io. Vous indiquez dans une wishlist Amazon.com le produit que vous souhaitez acheter. Un utilisateur ayant une carte cadeau Amazon mais ne souhaitant pas l’utiliser, va faire l’achat avec sa carte cadeau et expédier l’article chez vous. Une fois l’article reçu, vous donnez votre OK à purse pour que le virement de Bitcoin soit fait à l’utilisateur. Ce qui n’est pas pratique, c’est que les achats sont faits sur le site .com : il faut ensuite utiliser USendHome pour renvoyer en Europe, avec les frais de douane potentiels associés.
Pourquoi c’est possible ? Parce que ces personnes qui ont des cartes cadeaux sont prêtes à vous payer les frais de transaction bitcoins, pour se débarrasser de leurs cartes cadeaux. Parfois, ils habitent des des pays qui restreignent les achats de bitcoins, et ils sont bien content de racheter les vôtres.

Méthode No 3 : achetez une carte cadeau

Cette méthode ne respecte malheureusement pas notre règle de garder de la cryptomonnaie, car elle la convertit en euros ou USD. Mais elle a l’avantage de permettre l’accès à beaucoup plus de boutiques.
Attention, les cartes cadeaux vendues par Egifter (passe par BitPay : 5% + frais de minage) ne sont utilisables qu’aux USA, ou en ligne aux IP détectées comme venant des Etats-Unis.
Cette solution est pratique car elle peut permettre de grouper via une même carte cadeau plusieurs petits achats : cela réduit les frais. Cryp2cash.com permet d’acheter des cartes cadeaux françaises valables chez Amazon, Zalando, Deezer, Apple, Google Play, Fnac/Darty, Decathlon, Ikea, Etsy, Sarenza. De nombreuses cryptomonnaies sont acceptées. Par contre, les frais sont élevés : de 13% dégressif jusque 7%.
Autres sites : Fold app, Gyft, Cryfter, InstaGift, YesToBitcoins.com (a des cartes de 100 eur de chez Ikea.fr; le paiement se fait par Bitpay avec 5% de frais + frais de transaction)

Méthode No 4: achetez sur des boutiques « bitcoin natives »

Des boutiques conçues spécialement pour les échanges en cryptomonnaies, comme OpenBazaar ou des boutiques sur le Darknet. Ces sites ne sont pas encore très développés, quant au darknet c’est vous qui voyez selon votre aversion au risque.

Méthode No 5 : le troc

localbitcoins.com

Le troc est possible de deux manières : en ligne ou « IRL ». En ligne, il vous faudra accepter un paiement via Alipay (si troc via le site Bit-z.com), Paypal, Virement, cela dépend de l’acheteur. Le plus connu des sites pour cela est Localbitcoins. Comme le bitcoin est irréversible, mais les autres moyens de paiement ne le sont pas, cela pose problème : une personne qui vous fait un virement Paypal peut toujours dire à Paypal qu’elle n’a rien reçu; l’attitude de Paypal dans ce cas là n’est pas connue, mais comme il protègent souvent les acheteurs, méfiance : ils pourraient rembourser votre acheteur véreux, qui se retrouverait avec bitcoins ET l’argent de Paypal.
L’autre solution, c’est IRL : via un échange de billets en vrai, ou contre un objet (groupe fermé sur Facebook : demande de produits & services contre Bitcoin). Certains sites d’échanges en ligne incluent des acheteurs qui veulent du cash.

Méthode No 6 : faire confiance aux mafieux

Des mafieux russes permettent d’acheter des cartes prépayées Mastercard ou Visa. La commission varie de 15 à 30%, et la carte peut être chargée de 1 à 3000$ selon les comptes. C’est à vos risques et périls, que ce soit les risques légaux ou ceux de vous faire arnaquer par ces mafieux : il faut les croire sur parole quand ils vous envoient une carte (virtuelle ou réelle) en prétendant qu’ils n’ont pas noté les numéros. Cela permet de dépenser ses bitcoins de manière indirecte : comme avec la méthode 3, ils sont stockés sur une carte prépayée.

Méthode No 7 : utiliser un portefeuille

Certains sites de bourse proposent d’utiliser directement les bitcoins contenus dans votre « wallet » (portefeuille) chez eux. Il y a un risque de sécurité (les piratage de ces bourses de bitcoins sont fréquents) mais c’est pratique : pas besoin de les convertir en euros. Cela passe par une carte bancaire associée au portefeuille. La plus connue de ces bourses est Coinbase (Carte « Shift »). Parmi les néo banques, citons la banque Revolut.
Cependant, là aussi, vous aurez le problème des frais de transaction.
Note : ces méthodes sont, pour la plupart, valides également pour les « altcoins » : Litecoin, Bitcoin Cash, Ethereum, Ripple, Dash, Monero, ZCash, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *