Location de téléphone avec Free : bonne idée ?

Free mobile vient d’annoncer à grand renfort de mots « révolutionnaires » sa nouvelle trouvaille pour embêter les 3 gros : la location de téléphone. De loin et avant étude, cela ressemble sur le papier à la location de voiture en LOA : cela permet de ne payer que la dépréciation attendue du bien, sans faire crédit sur la valeur résiduelle.

Les prix proposés par Free

Pour savoir si c’est une bonne affaire, étudions d’abord les tarifs exacts proposés par Free, avec les prix constructeurs et les prix « Internet » (meilleur prix sur Google Shopping au 18 décembre)

TéléphoneGalaxy S4Iphone 5SGalaxy Note 3
Prix mensuel location Free121212
Prix le moins cher sur internet avec livraison422679550
Prix initial avec Free4999129
Prix sans location sur la boutique Free569665699
Prix total de la location avec Free sur 24 mois337387417
Prix de revente espérable après 2 ans si achat170270220
Prix sur 2 ans si achat252409330


La conclusion financière

A la vue des chiffres du tableau ci-dessus, la conclusion est claire : louer son téléphone n’a aucun intérêt, à moins de ne pas avoir les moyens de l’acheter cash et du coup, de « profiter » du crédit déguisé proposé par Free.

En effet, les hypothèses de revente ont été faites avec les mêmes assomptions que Free, à savoir une revente à 40% du prix d’achat. Du fait que les prix de Free sont en général plus chers que ceux trouvés sur internet, le prix payé sur 2 ans sera bien plus élevé avec la location : quasiment 100 euros de plus, c’est énorme. Le taux de 40% semble plausible car un Iphone 4s sortie il y a à peine plus de deux ans, se revend actuellement au minimum 204 euros (prix de reprise par Love2recycle.fr) pour un prix de vente de départ de 600 euros. Ce qui laisse facilement du 240 euros sur un site comme eBay, soit.. 40%. CQFD

Par contre pour l’Iphone 5S, Free ne s’en sort pas trop mal.

Les risques de la location

Le gros problème de l’offre de Free, même si elle semble intéressante pour un Iphone 5S, c’est que vous n’avez aucune assurance. En cas de casse, de perte ou de vol du téléphone, une partie voire tout restera à votre charge. Comme avec un téléphone acheté, ceci dit..

Surtout, le prix proposé par Free n’est valable que sur 2 ans, pour arrêter le contrat avant, cela vous coutera cher. Du coup, avoir un forfait sans engagement pour se retrouver engagé sur deux ans en réalité, c’est un peu nul. Tout ça pour perdre de l’argent ou en gagner trois cacahuètes.. est-ce que ça vaut vraiment le coup ? Et surtout quand est-ce que Xavier Niel va arrêter de nous parler de révolution à tout bout de champ et se prendre pour Steve Jobs, alors qu’il est juste le fondateur d’une marque low cost au réseau pourri et aux locations qui reviennent plus cher que d’acheter…

Ne louez pas.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *