Arnaques sur des cartes de débit en bitcoin

Avec la débâcle de Wavecrest et les galères rencontrées par de nombreux investisseurs pour sortir leur argent crypto-monnaies dans le monde réel, les gens deviennent moins regardant sur les banques. Pourtant, de nombreuses cartes de débit sont des fakes ou marchent très mal.

BitPlastic

Il existait une carte BitPlastic mais elle a fait faillite : elle permettait d’avoir une Visa sans nom de marqué dessus. A priori la boite derrière n’était pas sérieuse.

Exchangers

Attention aux aussi aux « exchangers » dont beaucoup sont des arnaques, comme par exemple « ukash-wallet.com » ou Raxcard.com, autre arnaque promettant des cartes anonymes sans limites contre 50$..;

Carte anonyme

D’autres arnaques : (qui sont tous des sites copiés collés) : platinumatmcard.com; anonymousbitcoincard.com ; fastbitcoincard.com ; qckcard.com; platinumbitcoincard.com ; ils envoient une carte.. qui ne marche pas. Ou ils n’envoient rien du tout

Des vrais comptes.. qui marchent mal

Certaines solutions pour dépenser ses bitcoins ne sont pas des arnaques, elles marchent, mais ont des problèmes majeurs :

  1. PCSMastercard.com : ils obligent à avoir une lettre signée de la banque, pour tout virement entrant.. arnaque connue en France
  2. WB21 : le site est très laid, avance des chiffres de client fantaisistes, a acheté des likes et des amis Twitter. Surtout, le site a été créé par un dénommé Michael Gestauer, condamné et connu pour de nombreuses combines louches et faillites. Dans le genre à éviter, on est au top: avec des changements de compte pour WB21, des clients racontant des transferts bancaires « perdus » ou prenant des semaines, une carte de débit régulièrement impossible à acheter.
  3. Leupay : établissement de paiement, Leupay marche très bien… mais ils n’hésitent pas à fermer arbitrairement des comptes qui font du trading de bitcoins. Attention donc à ne pas dépasser un montant (de l’ordre de 10 000 euros d’échanges entrants ou sortants vers des bourses de bitcoin, par mois). Probablement, ils prennent peur et veulent éviter tout risque que ce soit du blanchiment.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *