Pourquoi Piotroski ?

Dans cette catégorie, nous discuterons de la méthode Piotroski en bourse, comment l’appliquer, qu’est ce que c’est exactement, quand faut-il entrer et sortir, et d’autres questions pour newbies de la finance.
Ce site se veut hyper factuel, pas de dogmes, que du pragmatisme.

 

Pourquoi avoir choisi cette méthode (dont nous décrirons les détails plus loin ?)

Tout simplement parce que c’est la plus efficace, enfin, dans la majorité des études de « retro test » disponibles.

 

Il y en effet une seule bonne façon de tester une méthode : l’appliquer dans le passé, avec les connaissances (chiffres et nouvelles) de l’époque.
Ces rétro tests ont été effectués avec différentes méthodes : l’investissement dans la valeur (Graham), la méthode MFIE, l’ERP5, et d’autres.

Choisir une méthode d’investissement qui, sans être un dogme, permettra de guider nos choix, est comme choisir une philosophie ou une religion dans la vie; il faut une sorte de foi.

Pour Piotroski, voici les raisons qui nous ont poussé à la choisir :

  • Nous avons trouvé le document initial de M. Piotroski, nous l’avons lu et à peu près compris : il a cherché comment optimiser les investissements en fonction de différents ratios, sans avoir d’à priori. Nous aimons cette approche expérimentale.
  • Certes, il y a un biais, on est obligé de se baser sur des données connues. Si on essaye trop de faire coller la méthode aux données existantes, on prend le risque qu’elle soit mauvaise dans le futur
  • Or, la Piotroski a été « inventée » au début de la décennie 2000, et ses résultats sur la décennie qui suit 2000-2010 sont très bons / environ du +17% annuel en moyenne.
  • Cette méthode a une logique de moyen terme, on garde les titres en général plusieurs mois, même si cela dépend de la vitesse d’exécution du scénario de « rattrapage » du marché.
  • Elle est particulièrement bien adaptée à notre temps de « bourse molle » : pas de grosse hausse en vue. Or, en ces temps là, les profits des entreprises sont moyens, les obligations sont incertaines (les taux remontent..), et les actions « normales » augmentent peu.
  • Elle ne se comporte pas spécialement bien en temps de crise, perdant, comme les autres, entre 50 et 55% de sa valeur entre les pics de 2008-2009. Mais pas pire
  • Elle fait appel à des notions comptables logiques et pas à du charabia technique.

L’autre but de cette catégorie, sera de montrer cette méthode en action, nous dévoilerons donc les titres choisis et leur évolution de manière claire. N’étant pas dogmatique, une dose d’analyse de graphique, de lecture des résultats semestriels, et d’autres indicateurs, aideront au choix.

Bonne lecture

One thought on “Pourquoi Piotroski ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *