Les fausses économies de But !

Quand les marketeux nous prennent pour des imbéciles.. cela arrive souvent, mais en voici un exemple flagrant. Une fois n’est pas coutume, pendant ces vacances estivales, voici un sujet un peu plus léger. Trouvé dans le prospectus papier du marchant de meubles But, cette offre atteint vraiment le summum de la manipulation. On peut y lire de loin :

but

40 produits sont 100% remboursés. Voilà qui est génial, n’est-ce pas ?

Les 3 niveaux de lecture

Vous avez 3 façons de lire cette publicité :

  • Le niveau 1, celui voulu par les publicitaires, est que vous allez être remboursés.. Wouah ! Remboursé.. donc je peux avoir un canapé ou une table gratuite ? Cela semble trop beau
  • Le niveau 2 arrive donc rapidement : ça ne peut pas être gratuit, ah oui il est bien précisé que c’est remboursé en bons d’achats.. C’est tout de suite moins impressionnant, cela fait donc du -50% car il faut acheter autant d’articles en valeur que le premier.

Arrivé là, le lecteur se dit, c’est bon, moi je suis pas un idiot, j’ai bien lu la pub, c’est du -50%, ahaha ils me prennent pour un idiot avec leur chiffre 100, mais bon c’est quand même intéressant..

Erreur !

Le 3e niveau est moins drôle

Mais voilà… uniquement en page 2 du prospectus, des lignes écrites en tout petit précisent les conditions générales de l’offre, et elles sont bien moins intéressantes qu’il n’y parait. Voici un petit zoom..

but-small

 

Vous lisez (malgré la mauvaise qualité du scan) que le bon d’achat ne peut-être utilisé que pour un achat d’au moins le double de la valeur de l’achat initial. voilà qui fait chuter la réduction maximale à 33%. De plus, les bons d’achats sont fractionnés en trois, chacun d’un tiers de la valeur du produit, et utilisables sur 3 périodes différentes et disjointes.

Concrètement, cela veut dire que si vous achetez ce produit « 100% remboursé » à 100 euros, vous devrez revenir 3 fois dans le magasin pour acheter 3 autres produits au minimum à 67 euros. Des déplacement en voiture, des achats à planifier sur une période d’un mois, par forcément au moment où vous en avez besoin. Et bien sur, il sera difficile de trouver des produits à 67 euros pile, un bon 80 euro semble plus réaliste.

Du coup, c’est bien environ 240 euros de plus qu’il vous faudra acheter pour avoir vos 100 euros de réduction. Soit une réduction de moins de 30%, moins que le début des soldes.

Marketing, n’est-ce pas ?

Le pire dans l’histoire

Oui le pire c’est que connaissant les marges brutes de ce genre de magasin, supérieures à 30%, ils ne perdent rien avec cette offre. Ils vous on fait un petit rabais, mais inférieur à leur marge. Ils ont donc généré du chiffre d’affaire, fait un maigre bénéfice, et surtout ils ont pu acheter des quantités astronomiques de ces produits « remboursés » et bénéficier des meilleurs prix de leurs fournisseurs.

La conclusion de rentables.fr, c’est que pour vraiment faire des économies, rien ne vaut une remise sonnante et trébuchante. Ces remises différées sont à éviter comme la peste. Une exception, ce sont les cartes de fidélité des magasins alimentaires : là, vous savez que les quelques maigres euros cagnottés seront bel et bien utilisables au prochain caddie, et cela sans valeur minimale d’achat.

 

 

One thought on “Les fausses économies de But !”

  1. C’est exactement pour ce genre d’article que j’aime votre site.
    Combien de personnes tombent dans ce genre de panneau ? Je lis toujours entre les lignes, mais je suis toujours surpris de constater que je suis quasiment le seul de mon entourage (et il n’y a pas que des illettrés parmi mes proches) à le faire…

    Bonne continuation à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *